En bref : Titres, distinctions, prix, récompenses...

Ancien instituteur...

 

Eco 1

 

 ...écrivain (histoire, ethnologie, contes et nouvelles, romans...)

 

20150207 161651

Au Marais du Livre / Hazebrouck, 2015

Informations générales

 

Jacques Messiant est (a été...)

secrétaire co-fondateur du Club de Collectionneurs d'Hazebrouck et des Environs (1968-1975) ;

secrétaire co-fondateur de l'Association culturelle ALPHa d'Hazebrouck et des Environs (1983-2003) ;

 

§§§§§§§§§§§§§§§§

travaux inscrits dans la liste de diffusion PCI (Patrimoine Culturel Immatériel) sous la coupe du Ministère de la Culture et de la Communication (juin 2013)

membre

de la Société des Gens de Lettres / Paris (référencé au répertoire Balzac / 2015) ;

de l'Association des Auteurs du Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Wallonie / 2015 ;

du Comité flamand de France, où il tient une rubrique de critiques d'ouvrages, "Les coups d'coeur de Jacques Messiant" ;

de l'Association Toudis Simons ;

des Amis des Musées / Hazebrouck ;

de l'Association "Mémoires de l'Abbé Lemire" / Hazebrouck;

de l'Institut d'Art et d'Histoire / Lille ;

président de l'Office de Tourisme du Pays d'Hazebrouck (2008-2013) ;

vice-président du Centre culturel André-Malraux d'Hazebrouck (2008-2016)

esward d'honneur des Amis de la Bière, depuis 1994 ;

président d'honneur du Salon de la Gastronomie à La Caudescure (59 - Merville)

président d'honneur de l'Association "Les Sorcières du Parc", à Morbecque, depuis 2013 ;

 

Dessin jm 1
dessin JM

§§§§§§§§§§§§§§§

"La langue française est un miracle d'élégance et d'exactitude"

(inscription sur le fronton de l'Université de Samarcande / Ouzbékistan)

 

§§§§§§§§§§§§§§

Distinctions et récompenses

 

Rad

Opérateur graphiste au 1er Régiment de Chasseurs d'Afrique, devant "son" SCR 193 - ph. Guy Beaujean

Médaille commémorative des opérations de sécurité et du maintien de l'ordre "Algérie" (20 nov 1963)

Grand Prix Art-Création, pour "Traditions culinaires de l'Houtland" (avec les compliments de Marguerite Yourcenar, académicienne, et de Juliette Dubar, de Gault-Millau) remis par la HALAF (Haute Académie littéraire et artistique de France) à Creil en 1984

Yourcenar 5


Médaille du Rayonnement Culturel, au titre des "éminents services rendus aux Lettres françaises", sous le haut patronage des Ministres des Affaires étrangères, de l'Intérieur, de la Défense et de l'Education nationale, remise par Maurice Schuman, ministre (Lille / 1988)

Médaille d'or au Grand Prix de Belgique, puis au World Congress of Poets (1989) sous la coupe de l'HALAF (Haute Académie littéraire et artistique de France)

Prix de la Nouvelle remis par la Renaissance française (Lille / 1990)

Prix d'Histoire, pour "Le Château de Morbecque", remis par Maurice Schuman, académicien, sous la coupe de la Renaissance française (Lille / 1991)

Aleschave6

A Morbecque, avec Maurice Schuman - ph Georges Breda

Médaille de vermeil, pour "Si la forêt de Nieppe m'était contée", remise par l'Académie des Sciences, des Lettres et des Arts d'Arras (Arras / 1992)

1er Prix de la Nouvelle, Richelieu international (Valenciennes / 1994)

Prix du Patrimoine, pour "Estaminets des Pays du Nord", remis par la Renaissance française (Lille / 1998)

Chevalier de l'ordre national des Arts et des Lettres (1999)

Chevalier de l'ordre national des Palmes académiques (1999)

Prix Georges-Goyau de l'Académie française (argent), pour "Hondeghem, portrait d'un village de Flandre", remis sous le patronage de Jean-Marie Rouart, de René Rémond et d'Hélène Carrère d'Encausse (Paris / Institut / 2001)

Ac francaise3 1Ac francaise2 1

Avaec Hélène Carrère d'Encausse, Institut, Paris, 2001 - ph Marc Chaintreau

Médaille de la Ville de La Couture (2004)

Titre de reconnaissance de la Nation, délivré le 1er février 2007 par le ministre délégué aux Anciens Combattants, Hamlaoui Mekachera

Grand Prix des Lettres, pour son 1er roman, "Jehanne d'Arville", remis par la Société des Sciences, des Arts et de l'Agriculture (Lille / 2007) : rapporteur, Jean Callens

"En apprenant à lire et à écrire dans l'unique classe primaire de l'école de Morbecque dans les années quarante, le petit Jacques Messiant pouvait-il échapper aux histoires qui se racontaient de génération en génération ?

"Qui oserait mettre en doute l'âge du tilleul planté par Charlemagne, tilleul d'ailleurs debout près du clocher roman de l'église de Lynde, ou le coup de force de Denis de Morbecque qui reçut l'épée du roi de France Jean II le Bon au soir de la bataille de Poitiers en 1356 ? Qui ne tomberait sous le charme de l'âne de Saint Firmin évêque d'Amiens, capable d'un coup de sabot de faire jaillir une source pour étancher sa soif, source toujours vive à ce jour et appréciée des Morbecquoises ? Peut-on oublier Robert le Frison qui éleva à Morbecque une forteresse célèbre visitée au cours des siècles par François 1er, Henri VIII d'Angleterre, Philippe le Bon et Charles Quint ?  Que d'histoires à raconter !... Connaissez-vous l'histoire des cloches de l'église offertes par Eugène de Montmorency ?... et ces récits échappés d'un autre âge, histoires de sabbats, de sorcières, de hors-la-loi, de bandits de grands chemins qui hantent toujours les taillis les plus sombres de la forêt de nieppe ?

"Est-il entré dans le corps enseignant pour avoir lui aussi le plaisir de communiquer à ses élèves de Wormhout, de Vieux-Berquin et d'Hazebrouck un enseignement imprégné d'histoire régionale ? Il fallait s'y attendre, son premier ouvrage paru il y a trente ans, porte tout simplement ce titre  : Hazebrouck au XVIIIe siècle, suivi deux ans plus tard de Histoire des Hazebrouckois. Plume infatigable, curiosité toujours en éveil, besoin de partager avec le plus grand nombre sa passion pour l'histoire, Jacques Messiant a fait revivre la Flandre française et son passé, ses traditions, ses contes et légendes. Ainsi, en une trentaine de livres, on redécouvre les estaminets d'antan, les traditions culinaires de l'Houtland, les joutes aux coqs, les sorcières et les carnavals, la forêt de Nieppe, l'histoire du château de Morbecque et le portrait d'un village des Flandres, la commune de Hondeghem, les randonnées au coeur de la Flandre.

"C'est sans doute après beaucoup d'hésitations et une lente approche de l'histoire que Jacques Messiant a fait le pas d'écrire un premier roman qui vient de paraître au début de l'année 2007 : Jehanne d'Arville. Le lecteur plonge dans les années 1550, années noires de notre histoire où s'affrontent les adeptes du luthéranisme, les calvinistes, les "libertins spirituels" et bien d'autres "sectes". Dans la vallée de la Lys jusqu'à Lille, Tournai, Valenciennes et Maubeuge, on en viendra à une véritable"révolte des gueux, des scènes de pillage accompagnées  évidemment d'une terrible répression qui allait jusqu'aux bûchers. Voilà le cadre historique où évoluent Jehanne d'Arvile, son mari et sa fille Deniselle bien obligés de quitter Senlis pour trouver refuge à Steenvoorde. Si l'histoire a un enseignement à donner à nos contemporains, c'est une belle leçon de tolérance qui est proposée ici.

"Médaille de vermeil, médaille d'argent, nombreuses médailles d'or, Chevalier des Arts et des Lettres, Prix de l'Académie française, Chevalier des Palmes académiques, Jacques Messiant a bien mérité le Grand Prx des Lettres de la société des Sciences, de l'Agriculture et des Arts de Lille."

Prix Paul-Sébillot du folklore français, pour "Magie, sorcellerie et croyances populaires en Flandre, dans le Hainaut et en Picardie" (Epinal / 2010)

Médaille de reconnaissance de la  Ville d'Hazebrouck, remise par le député-maire Jean-Pierre Allossery (2013)

2013 05 31 6633 1 7

Avec Jean-Pierre Allossery, député-maire d'Hazebrouck, 2013, ph Christian Polnecq

2012 09 16 9999 5Jacques Messiant (à droite), peint par l'artiste Géry Tréfois (à gauche), en 1999 - ph Alain Leschave

Prix Luc Verbeke attribué par le KFV (Komitee voor Frans-Vlaanderen / Comité pour la Flandre française) / 2015

Dsc 9947(lors de la cérémonie, ph KFV)
 

Eloge de M Francis Persyn du 05 09 2015 :

"C'est à Morbecque, au coeur de l'Houtland, que Jacques Messiant naquit en 1942. Il embrassa le métier d'instituteur, mais à partir des années 70, il se proposa d'élargir son activité de pédagogue en se fixant pour objectif de rendre accessible à un large public le patrimoine de la Flandre française. Pour ce faire, il publia pas moins d'une quarantaine de livres et d'innombrables articles dans des journaux et revues.

"La motivation de Jacques Messiant est de sauvegarder ce qui peut encore l'être, comme il l'exprime lui-même dans l'introduction de son ouvrage "Traditions culinaires de l'Houtland". Je cite : "A l'époque - la fin de la stabilité de la population villageoise - où de braves vieilles gens disparaissent sur la pointe des pieds, sans même nous avertir, emportant avec eux mille souvenirs inestimables, que l'on enfourne volontiers dans l'expression sans âme "mémoire collective", il m'a semblé nécessaire d'investir mes orientations en un domaine que tout un chacun apprécie : celui de la cuisine."

"Cette citation ne vaut pas seulement pour cet ouvrage, mais s'applique à l'ensemble de ses publications.

"Ce qui est remarquable chez Jacques Messiant, c'est la diversité de son oeuvre. Celle-ci, dans sa majorité, une bonne vingtaine de livres, est consacrée à l'histoire et aux traditions, mais les ouvrages de fiction occupent aussi une place importante, une dizaine de romans et de contes et nouvelles. Moins connu est le fait que Jacques Messiant est l'auteur de guides de randonnées où il nous incite à explorer la Flandre française de la manière la plus écologique.

"Jacques Messiant a obtenu de nombreuses récompenses tant au niveau régional que national. En 1984, la Haute Académie littéraire et artistique de France lui a décerné à Creil le Grand Prix "Art-Création" pour Traditions culinaires de l'Houtland. La Renaissance française de Lille lui a attribué plusieurs prix : en 1990, le Prix de la Nouvelle, en 1991 le Prix d'histoire pour sa publication sur le Château de Morbecque, en 1998 Le Prix du patrimoine pour Estaminets des Pays du Nord. En 2007 Jacques Messiant a obtenu à Lille le Grand Prix des lettres de la Société des Sciences, de l'Agriculture et des Arts pour son premier roman Jehanne d'Arville où il évoque la problématique de l'intolérance. Jacques Messiant s'est vu décerner encore d'autres prix importants, dont en 2001 à l'Institut de Paris, lors d'une séance de l'Académie française, le Prix Georges-Goyau pour Hondeghem, portrait d'un village des Flandres et en 2010 à Epinal le Prix Paul-Sébillot pour Magie, sorcellerie et croyances populaires des Flandres, du Hainaut et de la Picardie. 

"En 1999 Jacques Messiant a reçu deux distinctions prestigieuses : il a été fait Chevalier des Arts et des Lettres et Chevalier des Palmes académiques.

"Des ouvrages couronnés mentionnés ci-dessus il ressort que ce sont toutes les facettes de la flandre française que Jacques Messiant a explorées en véritable ethnologue et anthropologue. L'ensemble de l'oeuvre de Jacques Messiant nous inspire en tant que Flamands un sentiment de reconnaissance, et c'est précisément ce sentiment de reconnaissance qui a amené le jury à décerner à Jacques Messiant le Prix Luc Verbeke. Dans sa décision le jury a aussi été sensible au fait que, tout comme Luc Verbeke en son temps, Jacques Messiant a consacré, à sa manière, sa vie à la Flandre française."

(ci-dessous, à gauche, avec Jean-Pierre Allossery, député, ph Alain Leschave ; à droite, remerciements, ph Mac Chaintreau)

voir aussi, dans mes "Liens",

le site www.kfv-fransvlaanderen.org

Lv1 1Lv2 1

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×